teltravail-logo

Télétravail Solution

LE BLOG

Télétravail Solution Le blog

Le portage salarial

signature contrat portage salarial

Le portage salarial est un concept novateur dans le domaine de l’emploi qui offre une alternative flexible et sécurisée pour les individus souhaitant travailler de manière indépendante tout en bénéficiant des avantages sociaux et juridiques associés à un statut d’employé. Dans ce modèle, un individu, souvent appelé « porté », réalise des missions pour des clients en tant qu’indépendant, tout en étant salarié par une société de portage.

La structure du portage salarial repose sur trois parties principales :

Le porté : Il s’agit du professionnel indépendant qui propose ses services à des clients pour la réalisation de missions spécifiques. Le porté peut être un consultant, un freelance, un expert dans un domaine particulier, etc. Il recherche et négocie les missions en fonction de ses compétences et de son expertise.

La Société de portage : Cette entité joue le rôle d’employeur vis-à-vis du porté. Elle gère les aspects administratifs, juridiques, fiscaux et sociaux liés à l’activité du porté. Elle émet les factures au nom du porté, collecte les paiements des clients, déduit les charges sociales et fiscales, puis verse un salaire au porté après déduction de ces charges. Cela permet au porté de conserver une certaine stabilité financière et de bénéficier d’une protection sociale.

Le client : Le client est l’entreprise ou le particulier qui fait appel aux services du porté pour réaliser une mission spécifique. Le porté négocie directement avec le client les modalités de la mission, telles que la durée, le tarif, les livrables attendus, etc.

Voici une présentation détaillée des avantages du portage salarial :

mains uniesSécurité de l’emploi :L’un des avantages les plus significatifs du portage salarial est la sécurité de l’emploi. Contrairement aux travailleurs indépendants traditionnels qui peuvent connaître des périodes d’incertitude entre les contrats, les professionnels en portage salarial bénéficient d’un statut de salarié qui leur procure une certaine stabilité.
Gestion administrative simplifiée : Le portage salarial allège considérablement la charge administrative pour les travailleurs indépendants. En effet, la société de portage prend en charge les tâches administratives telles que la facturation, le recouvrement des paiements, la gestion des contrats et des formalités légales. Cela permet aux professionnels de se concentrer sur leur cœur de métier, sans avoir à se des aspects administratifs.

Accès aux avantages sociaux : Les professionnels en portage salarial ont accès à des avantages sociaux similaires à ceux des salariés traditionnels. Cela inclut notamment l’assurance maladie, la retraite, les congés payés, et parfois même la participation à des formations professionnelles. Ainsi que l’accès aux chèques restaurant, à la mutuelle santé, chèque déplacement…Ces avantages diffèrent suivant les Société de portage; ils renforcent la sécurité financière et la protection sociale du travailleur indépendant.

Protection juridique et responsabilité limitée : Le statut de salarié porté offre une protection juridique supplémentaire. En cas de litige ou de problème lié à une mission, c’est la société de portage qui assume la responsabilité légale, ce qui décharge le travailleur indépendant de ces contraintes.

Accompagnement et conseils professionnels : Les sociétés de portage salarial offrent souvent un accompagnement et des conseils aux professionnels indépendants. Cela peut inclure des formations, des ateliers, des conseils en développement professionnel, et des ressources pour aider les travailleurs à développer leurs compétences et à réussir dans leurs missions.

Possibilité de travailler sur divers projets : Le portage salarial permet aux professionnels de travailler sur différents projets pour divers clients, ce qui peut enrichir leur expérience et élargir leur réseau professionnel.

Accès au marché du travail : Le portage salarial facilite l’accès au marché du travail pour les professionnels indépendants. Il peut être plus facile de décrocher des missions en tant que salarié porté, car de nombreuses entreprises préfèrent travailler avec des travailleurs qui offrent la sécurité d’un contrat de travail.

Contrôle sur sa carrière :

Les professionnels en portage salarial conservent un haut degré de contrôle sur leur carrière. Ils choisissent les missions qui les intéressent, négocient leurs conditions de travail et s’occupent de leur propre emploi du temps.

Potentiel de revenu élevé : Bien que le revenu net puisse être inférieur à celui des travailleurs indépendants traditionnels en raison des frais de gestion de la société de portage, les professionnels peuvent néanmoins gagner un revenu compétitif, d’autant plus s’ils ont des compétences recherchées.

Pas de contraintes entrepreneuriales : Contrairement aux entrepreneurs qui doivent gérer tous les aspects de leur entreprise, les professionnels en portage salarial peuvent se concentrer sur leur expertise sans se soucier de la gestion d’une structure d’entreprise.

Transition facile : Le portage salarial offre une transition en douceur pour ceux qui passent d’un emploi salarié à un statut d’indépendant. Ils peuvent tester leur indépendance tout en conservant une sécurité financière.

Élargissement du réseau professionnel :

Le travail sur divers projets et missions permet aux professionnels en portage salarial d’élargir leur réseau professionnel, ce qui peut conduire à de nouvelles opportunités à l’avenir.

En résumé, le portage salarial représente une option de carrière attractive pour ceux qui cherchent à combiner l’indépendance professionnelle avec les avantages du salariat. Il offre une sécurité de l’emploi, une gestion administrative simplifiée, l’accès aux avantages sociaux, et la possibilité de construire une carrière enrichissante et flexible.

Voici les inconvénients possibles :

Réduction des revenus nets : L’un des inconvénients les plus fréquemment cités du portage salarial est la réduction des revenus nets par rapport aux travailleurs indépendants traditionnels. Cela est dû aux frais de gestion et aux cotisations sociales prélevées par la société de portage sur les honoraires facturés par le professionnel. Cela signifie que le revenu net après déduction des coûts peut être inférieur à ce que pourrait percevoir un travailleur indépendant.

Coûts associés : Le portage salarial n’est pas gratuit. Les travailleurs en portage doivent payer des frais de gestion à la société de portage, ce qui peut réduire leurs revenus. Les coûts associés comprennent également des frais d’adhésion et parfois des frais de gestion de comptabilité. Ces frais peuvent aller jusqu’à 10% avec une limite haute qui peut atteindre 700€, à vérifier avant de s’engager avec les sociétés différentes.

Dépendance vis-à-vis de la Société de portage : Les professionnels en portage salarial dépendent de la société de portage pour la gestion administrative de leurs missions et pour le traitement de leurs revenus. Cela signifie qu’ils doivent avoir confiance dans cette société pour gérer correctement les aspects financiers et administratifs.

Moins de contrôle sur la tarification : Les tarifs facturés par les travailleurs en portage peuvent être influencés par la politique de tarification de la société de portage. Les professionnels peuvent avoir moins de contrôle sur la fixation de leurs tarifs par rapport aux travailleurs indépendants qui peuvent négocier directement avec leurs clients.

Limitation de la clientèle : Certaines sociétés de portage peuvent avoir des restrictions sur les clients avec lesquels les travailleurs en portage peuvent travailler. Cela peut limiter leur liberté de choisir leurs missions.

Contraintes légales et contractuelles :

Les travailleurs en portage doivent respecter les contraintes légales et contractuelles imposées par la société de portage, ce qui peut inclure des clauses restrictives ou des obligations particulières.

Malgré ces inconvénients potentiels, de nombreux professionnels choisissent le portage salarial en raison de ses avantages en matière de sécurité de l’emploi, de gestion administrative simplifiée et d’accès aux avantages sociaux. Le choix entre le portage salarial et le travail indépendant traditionnel dépendra des priorités individuelles et des circonstances de chaque professionnel.

Voici un aperçu clair des étapes à suivre pour devenir un salarié porté :

Recherche d’une société de portage salarial : La première étape pour devenir un salarié porté consiste à rechercher une société de portage salarial. Il existe plusieurs sociétés de portage sur le marché, chacune ayant ses propres offres de services et conditions. Il est important de choisir une société de portage qui correspond à vos besoins et à votre secteur d’activité.

Évaluation des offres de service : Une fois que vous avez identifié quelques sociétés de portage potentielles, il est essentiel d’évaluer leurs offres de service. Comparez les frais de gestion, les avantages sociaux proposés, les services de support administratif, les formations, et toute autre prestation offerte par la société de portage. Assurez-vous que l’entreprise correspond à vos attentes et à votre situation professionnelle.

Négociation des conditions : Une fois que vous avez sélectionné une société de portage, vous devrez négocier les conditions de votre collaboration. Cela peut inclure la rémunération, les délais de paiement, les avantages sociaux spécifiques, les services administratifs, etc. Soyez attentif aux détails et assurez-vous que les termes du contrat sont clairs et acceptables pour vous.

Signature du contrat de portage : Une fois les conditions négociées et définies, vous signez un contrat de portage avec la société de portage salarial. Ce contrat précisera les droits et les obligations des deux parties, y compris la répartition des revenus, les modalités de paiement, les engagements mutuels, etc. Lisez attentivement ce contrat et, si nécessaire, faites appel à un conseiller juridique pour vous assurer de bien comprendre toutes les clauses.

Début de l’activité : Après la signature du contrat, vous pouvez commencer à exercer votre activité en tant que salarié porté. Vous recherchez et acceptez des missions auprès de clients, effectuez votre travail de manière indépendante, et facturez les prestations réalisées.

Gestion administrative simplifiée : L’un des avantages du portage salarial est que la société de portage se charge de la gestion administrative. Vous n’avez pas à vous soucier de la facturation, des paiements, des déclarations fiscales, et d’autres aspects administratifs. La société de portage s’occupe de tout cela pour vous.

En résumé, devenir un salarié porté implique la recherche d’une société de portage, la négociation des conditions, la signature du contrat, puis la gestion de votre activité en tant que professionnel indépendant tout en bénéficiant des avantages du salariat. Il est essentiel de choisir la société de portage appropriée et de comprendre les termes du contrat pour une expérience de portage salarial réussie.

Voici l’aspect financier du portage salarial :

Génération des revenus :

Facturation des missions : En tant que travailleur en portage salarial, vous facturez vos missions à la société de portage ou directement au client, en fonction des accords convenus. Vous émettez des factures pour les services que vous avez fournis.

Déduction des frais de gestion : La société de portage déduit des frais de gestion de votre facturation. Ces frais couvrent les coûts liés à la gestion administrative, à la facturation, à la gestion des contrats, et à d’autres services fournis par la société de portage. Les frais de gestion varient d’une société à l’autre et sont généralement exprimés en pourcentage de votre rémunération.

Répartition des rémunérations :

distribution argentRevenu brut : Après déduction des frais de gestion, vous obtenez votre revenu brut. C’est le montant total que vous avez facturé, moins les frais de gestion.

Cotisations sociales : Sur votre revenu brut, la société de portage déduit les cotisations sociales obligatoires, y compris l’assurance maladie, la retraite, et parfois l’assurance chômage. Ces cotisations sont inversées aux organismes sociaux en votre nom.

Impôts sur le revenu : La société de portage peut également prélever l’impôt sur le revenu à la source, ce qui signifie que vous recevez votre revenu net après déduction de l’impôt.

Modalités de paiement : Les modalités de paiement peuvent varier en fonction de la société de portage. En général, les travailleurs en portage salarial reçoivent leur rémunération sur une base régulière, par exemple chaque mois. La société de portage s’occupe de la distribution des salaires.

Potentiels frais : Outre les frais de gestion prélevés par la société de portage, il peut y avoir d’autres frais associés, tels que des frais d’adhésion à la société de portage, des frais de gestion de comptabilité, et éventuellement des frais liés à des services complémentaires proposés par la société de portage. Il est important de comprendre ces frais avant de signer un contrat de portage.

Avantages financiers spécifiques : Le portage salarial offre des avantages financiers spécifiques, notamment la sécurité de l’emploi, l’accès à la protection sociale, et la simplification administrative. Bien que le revenu net puisse être inférieur à celui des travailleurs indépendants traditionnels en raison des frais de gestion, les avantages sociaux et la stabilité financière compensent souvent cette réduction.

En résumé, le portage salarial implique la génération de revenus par la facturation des missions, la répartition des rémunérations après déduction des frais de gestion, les modalités de paiement régulier, des frais potentiels à considérer, et des avantages financiers spécifiques liés à la sécurité de l’emploi et à la protection sociale. Les détails exacts peuvent varier en fonction de la société de portage que vous choisissez.

Voici une liste non exhaustive de société de portage :

Portageo

Didaxis

Régis-portage

Embarq

Prium-portage

Partenaires

Partenaires